Quelles sont les causes de la migration des esturgeons européens

L’esturgeon européen est une espèce de poisson potamotoque. Il naît et se reproduit en eau douce mais vit dans la mer. Ce poisson migrateur fait partie des espèces en voie de disparition à cause de la  surpêche, la surexploitation de la mer ou la pollution.

Comment reconnaît-on un esturgeon européen ?

Ce poisson migrateur amphihalin anadrome se caractérise par un dos gris cendré et un ventre jaune. Son museau à longue pointe est doté de quatre barbillons sensitifs. Un esturgeon adulte peut mesurer jusqu’à trois mètres et demi de long pour 500 kilogrammes.

Par ailleurs, l’esturgeon européen peut vivre jusqu’à 80 ans et se caractérise par une reproduction tardive. La maturité sexuelle des mâles se situe entre 8 et 10 ans si celle des femelles est de 12 à 16 ans. Un mâle se reproduit tous les ans alors que la femelle, environ tous les 3 ans. En tant qu’espèce potamotoque, il passe la majorité de son existence dans la mer et sur les parties basses de l’eau douce pour se reproduire.

Pour quelles raisons ces poissons migrent-ils ?

La migration des esturgeons européens est liée à leur reproduction. Les poissons adultes rejoignent l’estuaire entre janvier et octobre.  Mais la montaison se déroule au printemps. La reproduction est marquée aux mois de mai et juin au niveau des graviers et à fort courant, dans des zones peu profondes.

 Ils redescendent en mer juste après l’accouplement. Toutefois, les juvéniles ne les suivent pas. Ces petits resteront dans l’estuaire entre trois et sept ans où ils effectuent des va-et-vient en littorale, surtout au printemps. Par ailleurs, les esturgeons européens atteignent leur maturité sexuelle après la phase de développement en estuaire. Ils migrent enfin en mer.   

Où trouve-t-on les esturgeons européens ?

Jusqu’au XIXè siècle, ces poissons migrateurs étaient recensés dans le bassin de la Loire. Ils abondaient les côtes maritimes, comme la Méditerranée, et une trentaine de bassins européens. Cette espèce est actuellement menacée d’extinction dans toute la France et dans le monde.

En France, l’esturgeon européen n’est présent que dans le bassin Gironde-Garonne-Dordogne où la pêche est interdite depuis 1982. Un plan national d’action pour la sauvegarde de l’esturgeon européen a d’ailleurs été mis en place de 2011 à 2015.

Qu’est-ce qui menace son extinction ?

Trois facteurs menacent cette espèce : la pêche, les constructions fluviales et la pollution. Le poisson migrateur a toujours subi une pêche intensive car sa chaire avait bon goût. L’esturgeon européen a aussi été vivement sollicité pour la fabrication de caviar.

Une femelle peut libérer 300 000 œufs. Aujourd’hui, on ne recense qu’une centaine d’individus dans l’espèce. Quant aux constructions fluviales, elles peuvent perturber le cycle de vie du poisson. Le cas est le même pour l’exploitation de granulats en estuaire, également leur zone de reproduction. La pollution est un facteur à prendre compte pour préserver les derniers individus dans la Garonne. Elle pourrait avoir effet sur les larves et provoquer une malformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *